coût d'une greffe

Accueil Forums La prise en charge financière coût d'une greffe

Ce sujet a 2 réponses, 2 participants et a été mis à jour par  Patrick KELLER, il y a 1 an et 3 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #1281

    patrick
    Participant

    Une adhérente du Maghreb a besoin d’une greffe de moelle osseuse, mais les médecins de son pays l’orientent vers une greffe en France, donc à ses frais?
    Quelqu’un disposerait-il d’éléments permettant de chiffrer tout ou partie d’une greffe de moelle?
    A défaut, quelqu’un aurait-il des idées sur la voie à suiver pour obtenir une estimation?
    D’avance merci

    #1309

    patrick
    Participant

    La réponse obtenue émane du service des relations internationales de l’hôpital St Louis à Paris. Il s’agit d’un devis prévisionnel que le médecin doit soumettre à un patient étranger candidat à une allogreffe de moelle osseuse. Son montant devra être acquitté avant toute admission.
    Le total est de 375 349,37 euros.
    Les trois composantes essentielles sont:
    – 46 jours d’hospitalisation pour 263 000 euros,
    – 24 séances d’hôpital de jour pour 48 000 euros,
    – des produits pharmaceutiques, en particulier des molécules “onéreuses” anti infectieuses et anti cancéreuses pour 47 000 euros.
    S’y ajoutent 18 000 euros de bilan pré greffe et de frais afférant au donneur.
    Tout n’est cependant pas compris dans ce devis puisque celui-ci précise deux points:
    – “Pendant la durée du traitement, le patient devra prévoir un hébergement en région parisienne, à ses frais.”
    – “Les soins devant être dispensés en ville (actes infirmiers, examens complémentaires, médicaments…), hors du cadre hospitalier, devront être prévus à la charge du patient ou de son organisme de prise en charge (ces frais ne sont pas inclus dans le devis).”
    J’ajoute deux commentaires de la personne en charge du service des relations internationales à l’hôpital St Louis. D’une part, le versement d’un montant préalable aussi important émane presque systématiquement d’organismes de prise en charge et non des patients eux-mêmes. Il peut s’gir d’organismes privés (dont des compagnies d’assurance) ou publics. D’autre part le montant de 375 000 euros est une enveloppe préalable, qui donne souvent lieu au remboursement d’un trop perçu qui peut être important (150 000 euros).

    Ces informations peuvent susciter de nombreux commentaires, mais je laisse la parole à d’autres. J’ajoute seulement une question: d’autres hôpitaux français pratiquent-ils d’autres tarifs que l’hôpital St Louis?

    #1312

    Patrick KELLER
    Participant

    C’est pourquoi il faut militer pour garder notre système de santé, même s’il est “perfectible”. Qui pourrait payer de telles sommes en France?
    Je suis sorti de Saint Antoine il y a juste une semaine, après avoir bénéficié d’une greffe: coût 0 euros! J’ajoute que je n’aurais pas pu payer les frais, sauf à vendre un bien immobilier…
    Tous nos responsables politiques devraient passer une journée dans un service de pointe comme celui des greffes avant de prendre des décisions totalement irréfléchies!

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.