MISE À JOUR CONCERNANT LA PRISE EN CHARGE DU REVLIMID.

slider2

MISE À JOUR CONCERNANT LA PRISE EN CHARGE DU REVLIMID.

Depuis le 13 juin 2013,

Revlimid est autorisé en France pour le traitement des patients présentant une anémie avec dépendance transfusionnelle due à un syndrome myélodysplasique à risque faible ou intermédiaire 1 associé à une anomalie cytogénétique de type délétion 5q isolée – c’est-à-dire les personnes porteuses de cette seule anomalie chromosomique et n’ayant pas d’excès de blastes – lorsque les autres options thérapeutiques sont insuffisantes ou inappropriées. 

Depuis mars 2015,

Revlimid est pris en charge par l’Assurance Maladie pour cette catégorie de patients.

Rappelons néanmoins que la prise en charge est réservée aux cas de myélodysplasie dits 5q-.