Bulletin Hiver 2016-2017

VACCINS ET VACCINATIONS: REFLEXIONS ET RECOMMENDATIONS

La maladie affaiblit souvent nos défenses immunitaires face aux infections. C’est aussi le cas de certains traitements, et de l’âge pour beaucoup d’entre nous. La vaccination est-elle un moyen de mieux résister aux attaques virales ou bactériennes ou est-elle un risque à ne pas prendre ? Une de nos adhérentes, médecin pneumo-pédiatre, Marie-Noëlle Gagnan-Perez, répond à ces questions, en rappelant le cadre dans lequel s’est développée la politique vaccinale en France, avant de présenter les recommandations faites aux immunodéprimés.

Lire la suite→

VACCINATIONS ET MYELODYSPLASIES: QUELLES RECOMMENDATIONS?

Chez les patients atteints de syndromes myélodysplasiques la moelle osseuse est incapable de produire assez de cellules saines, c’est-à-dire fonctionnant correctement.

Ces anomalies sont à l’origine d’une plus grande vulnérabilité vis à vis des infections, parce que le système immunitaire est moins compétent. On parle alors d’immunodépression.

D’autre part, en plus de l’action propre de la maladie, certains traitements peuvent aggraver cette immunodépression, au moins de manière transitoire, en attendant que l’effet bénéfique thérapeutique survienne.

Enfin l’âge avancé d’une partie des patients, associé au cumul fréquent d’autres pathologies, accroit la fragilité face aux infections.

  • TOUS LES VACCINS NE SONT PAS RECOMMANDÉS CHEZ L’IMMUNODÉPRIMÉ Lire la suite→
  • UN RISQUE ACCRU POUR CERTAINES MALADIES CHEZ L’IMMUNODÉPRIMÉ JUSTIFIE DES RECOMMANDATIONS DE VACCINATIONS SPÉCIFIQUES Lire la suite→

QUELQUES RECHERCHES EN COURS SUR LE TRAITEMENT DES MYÉLODYSPLASIES

Le congrès de la Société américaine d’hématologie (American Society of Hematology, ASH) s’est tenu comme chaque année début décembre à San Diego, Californie. C’est le rendez-vous mondial de la recherche sur les maladies du sang, l’occasion de faire le point sur les avancées en cours et sur les promesses d’éventuels progrès futurs. Des échos sont parvenus jusqu’à nous, à travers le site de l’ASH www.hematology.org où sont présentés les travaux discutés dans les différentes séances du congrès. Nous avons relevé pour vous quelques thèmes et quelques conclusions qui nous ont semblé intéressants pour nous patients, même s’il y a forcément dans cette sélection une part de subjectivité. Le Pr Pierre Fenaux nous a aidés par les informations qu’il nous a données et par sa lecture du texte.

  • DU NOUVEAU POUR LES PATIENTS DE BAS RISQUE

Pour la plupart des patients de bas risque, les injections d’EPO sont le traitement de référence. Que se passe- t-il si l’EPO se révèle inefficace ou lorsqu’elle cesse d’avoir des effets positifs ? Nous avons déjà abordé cette question dans le bulletin Eté 2016. Lire la suite→

  • FAUT-IL TRAITER DES QUE POSSIBLE?

Plusieurs essais cliniques sont en cours sur le thème : faut-il anticiper le début des traitements pour être plus efficace ou convient-il d’attendre que le besoin soit bien installé pour y faire face ? Le protocole Sintra-Rev,… Lire la suite→

 

 

 

Laisser un commentaire