Patients SMD et COVID-19

 

En tant que personne atteinte d’une insuffisance médullaire, comme les syndromes myélodysplasiques, vous prenez déjà des précautions pour protéger votre système immunitaire affaibli. Avec l’émergence de COVID-19, vous, vos soignants et vos proches devez être particulièrement vigilants pour poursuivre ce comportement préventif:

  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche avec des mains non lavées.
  • Lavez-vous souvent les mains pendant au moins 20 secondes avec de l’eau et du savon ou utilisez un désinfectant pour les mains contenant au moins 60% d’alcool.
  • Couvrez-vous la bouche et le nez avec un mouchoir lorsque vous toussez ou éternuez. Jetez le tissu et nettoyez-vous les mains. Si aucun tissu n’est disponible, toussez ou éternuez dans votre coude.
  • Évitez de serrer la main des autres.
  • Évitez les contacts étroits avec les personnes malades et découragez les gens de visiter votre maison s’ils présentent des symptômes de maladie.
  • Nettoyez les objets et les surfaces fréquemment touchés avec un spray de nettoyage domestique ou des lingettes anti-bactériennes (par exemple: tables, poignées de porte, interrupteurs d’éclairage, poignées, toilettes, robinets, ordinateurs portables, claviers et téléphones portables).
  • Évitez autant que possible de voyager.
  • Évitez les foules et les grands rassemblements, en particulier dans les espaces mal ventilés.
  • Dans la mesure du possible, évitez tout contact avec des surfaces à contact élevé dans les lieux publics, tels que les boutons d’ascenseur, les poignées de porte, les mains courantes, les écrans tactiles, etc. Les surfaces planes, en particulier, sont plus susceptibles d’avoir des virus ou des bactéries.
  • Contactez votre hématologue pour toute question ou préoccupation spécifique à votre état.
  • Si vous pensez être atteint, appeler le 15.
  • Evitez d’être en contact avec de jeunes enfants, ils sont ceux qui propagent le plus vite le virus, même s’ils sont ceux qui sont le moins en danger.
  • Restez à la maison le plus possible.  Prenez soin de vous et de votre entourage.

 

Conseils supplémentaires pour les patients pendant la récupération de la greffe de moelle osseuse ou tout autre traitement de l’insuffisance médullaire:

  • Continuez à respecter vos rendez-vous médicaux – ne sautez pas vos traitements programmés (les centres médicaux prennent des précautions supplémentaires pour empêcher la transmission du coronavirus).
  • Continuez à suivre votre régime neutropénique, si vous en suivez un.
  • Prenez des mesures pour vous assurer d’avoir un approvisionnement de 3 mois de vos médicaments et éventuellement organiser la livraison par correspondance de vos médicaments.
  • Soyez prêt à vous mettre en quarantaine vous-même jusqu’à 14 jours si nécessaire et consultez votre médecin concernant les transfusions sanguines et le traitement en cours.

 

Suivez les dernières mises à jour de sources fiables:

Gouvernement   https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Organisation Mondiale de la Santé   https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public

 

 

Source: adaptation de aamds.org  https://www.aamds.org/

2 thoughts on “Patients SMD et COVID-19

  1. Je vous ai laisse un message concernant votre appel à la collecte du sang . Des volontaires ont contacté divers centre de collecte et on leur precise qu’il n’y a pas de pénurie
    Alors info ou intox .?
    Comment sensibiliser les éventuels donnateurs dans ce cas

    1. CCM a sollicité l’avis du Professeur Fenaux sur la diminution des seuils transfusionnels, abaissé à 7,5 g/dl d’hémoglobine, en cette période de Coronavirus, ainsi que sur les réserves de sang. Voici sa réponse :

      « Le souhait de diminuer les seuils transfusionnels en globules rouges (qui en principe ne s’applique pas aux transfusions de plaquettes), envisagé avant même le début du confinement, a essentiellement pour but de réduire la contamination de patients âgés lors de leur venue à l’hôpital. La politique gouvernementale clairement affichée a été en effet de ne pas réduire les activités hématologiques urgentes malgré le grand nombre de cas d’infections à COVID +.

      Il faut toutefois que cette réduction soit discutée au cas par cas, en fonction de l’âge, de la tolérance , des maladies sous jacentes éventuelles (maladies cardiaques, pulmonaires, etc…). J’ai entendu parler de seuils transfusionnels abaissés à 6 ,5 g/dl d’hémoglobine, qui me paraissent bien bas chez la plupart des personnes âgées.

      La durée de cette modification sera probablement au moins identique à celle du confinement, c’est-à-dire l’attente d’une nette diminution de l’épidémie (nous n’en sommes qu’au plateau).

      Par ailleurs je signale que, malgré la crise, on ne manque actuellement en France pas de globules rouges ni de plaquettes (notamment du fait de la nette réduction du nombre d’interventions chirurgicales non urgentes) ».

Laisser un commentaire